Est-ce bien de grandir ?

Mis à jour : mai 16

Mercredi 6 mai- participants 6 - 7 ans- visioconférence

Quand on est enfant, on s’amuse un peu plus.

Quand on est enfant, on décide un peu : ma maman me laisse des décisions.

Quand on est adulte, on décide de beaucoup plus de choses.

Les adultes peuvent s’amuser aussi.

Mon père il n’arrête pas de faire ses ordres.

Quand on est adulte, on meurt de vieillesse. Grandir oui mais pas mourir, c’est difficile. Toi [Barbara] tu vas mourir avant nous.

Plusieurs enfants ont évoqué le décès de leur papi, de vieillesse et maladie aussi.

A un moment, on a fait tout ce qu’il y a à faire sur Terre, on peut partir.

- Les adultes, ils ont le droit de voir plus d’écrans. Ils ont le cerveau qui est déjà prêt, assez grand donc ils peuvent regarder beaucoup d’écrans. - Non je ne suis pas d’accord, pour les adultes, ça fait quand même mal aux yeux et ils doivent porter des lunettes. – Leurs yeux sont plus habitués que nous. -Il faut quand même qu’ils prennent des lunettes pour la lumière bleue.

Ils travaillent les grands sur les écrans.

Mon père et ma mère ils regardent plus la télévision que moi. Mon père plus que ma mère. C’est plus pire pour les parents la télévision.

Alexandre a trop grandi © Utopique, 2018 - Texte et dessins de Caroline LECHEVALLIER- Mise en couleur et trait noir de Didier JEAN & ZAD Code EAN : 9791091081320

Quand Madame Chat vient présenter son bébé à Maman Lapin, celle-ci s’exclame en admirant le nouveau-né : - Vous avez de la chance. Il est tellement mignon, ce bébé ! Ah si seulement il pouvait rester tout petit !...


Les vieux aussi portent des couches.

Moi je veux rester enfant pour jouer. Pourquoi pas garder Biberon, prendre une poussette à ma taille.

Petit Lapin sait faire plus de choses qu’avant.

Et vous ? Lire, skier.

[Je pose des questions pendant l’histoire] On a dit, on parlera après l’histoire.

J’ai trouvé l’histoire vraiment bof : elle est trop courte et pas de choses intéressantes, c’est ce que maman pense et ce n’est pas très intéressant, intéressant.

Si je grandis... de Mélusine THIRY © Hongfeï.

Si je grandis, je découvrirai de nouveau paradis. Devenir grand, c’est s’émerveiller autrement.

Si je grandis, je ne me cacherai plus dans les fleurs, mais c’est avec grand soin que je cultiverai mes jardins. Quand je n’entrerai plus dans ma coquille, je la mettrai au fond de ma poche et j’y rangerai tous mes secrets.

Avis sur cette seconde histoire : un tout petit peu mieux. J’ai bien aimé moi. Il y a des rimes. Peux-tu expliquer ce que sont des rimes ? à la fin d’une phrase et puis la deuxième, la même lettre [le même son]. Moi, Je n’ai pas tout compris.

Oui cette histoire était plus compliquée à comprendre. C’est une jeune fille qui décrit ce qu’elle perdra en grandissant et ce qu’elle pourra gagner à la place en grandissant.

On écoute une seconde fois ?

Puis on s’est montré les médailles de ski !!

0 vue

© 2019 par Philomômes