Ça sert à quoi de nettoyer ?

Est-ce une question philosophique ? Tout peut être philosophique !

La distance de la Terre à la Lune n'est pas un questionnement philosophique… abordons cette question que vous avez proposé et qui m'intéresse.


Définissons le terme "Nettoyer"

Quelles catégories : Que nettoie-t-on dans la vie ?

Retrouvons des Expressions de la langue française


· Enlever les saletés pour que cela soit

- plus beau,

- plus propre,

Pourquoi a-t-on besoin de propre et de beau ?

--> Plus agréable et pour la santé (hygiène)

Où nettoie-t-on ?

· Dans un lieu, sur des objets. Exemples : chambre, voiture, rue

Mais encore... quand utilise-t-on le verbe nettoyer ?

· Son corps, des animaux

· La tête « se vider la tête », les idées, la pensée / le passé / « nettoyer ses dégâts »

· Ordinateur/ Smartphone = recommencer de zéro


Voici des expressions de la langue française (qui existent pour certaines en anglais), qu'en pensez-vous, que veulent-elle signifier ?

« Laver plus blanc que blanc » ancien slogan publicitaire, devenu expression

« Lavage de cerveaux »

« Laver son linge sale en famille »

« Passer une enquête au peigne fin »

« Green washing »

« Faire une scène de ménage » un ménage = un couple qui vit ensemble

« Cela ne fait pas bon ménage » = association historique ménage / couple ?

« Nettoyage de printemps » = faire un grand nettoyage

« Nettoyer de fond en comble »

« Le surmenage »

« Faire le ménage dans sa vie »


Est-ce utile de faire le nettoyage de printemps et / ou le nettoyage quotidien dans un lieu ?

Le nettoyage tous les jours c’est fatiguant et cela ne sert à rien.

Il faut avoir une vie et nettoyer tout le temps, cela peut conduire au surmenage.


Il faut nettoyer que quand :

- les gens viennent - ça sent = limite du propre

- il y a trop de choses de sortie

- il y a trop de poussière, miettes, surface collante (si c’est sous mon coude)


Quelle est la limite que j’estime que ce n’est plus assez propre ?

- Quand ma mère me demande

- Quand ça sent

- Quand la saleté est visible


Et quand la saleté est invisible ?

Intérêt du nettoyage de printemps

Quand c’est propre et beau, c’est super agréable

Quand tu laisses le bazar s’accumuler, tu ranges et nettoies tout d’un coup et tu peux apprécier d’un coup le travail effectué. Avant / Après

C’est comme un devoir à l’école = tu te sens tellement bien quand tu as fini et que tu ne dois plus le faire.


Est-ce que le nettoyage est un sujet de procrastination ? Repousser à plus tard


Quel différents comportements peut-on avoir face au nettoyage ?

- Certains procrastinent

- Les hyper-motivés qui font tout comme il faut

- Les paranoïaques de la maladie qui veulent nettoyer tout le temps

- Les maniaques de la propreté

- D'autres qui ont peur de la propreté


Est-ce utile de faire le ménage dans sa tête ?

Que veut dire cette expression ?

Faire du tri pour des choses non matérielles.

Se questionner sur la satisfaction de notre vie.

Cela permet de :

o Voir ce qui est important ou non dans sa vie

o puis de Faire les meilleurs choix possibles

o enfin Gagner du temps : avoir une vie bien plus tôt que de stagner dans la médiocrité


Est-ce vrai d’ailleurs également pour le nettoyage matériel d’une chambre par exemple ?

- Cela nous laisse plus de place pour faire autre chose

- Retrouver les choses plus facilement donc gagner du temps PARFOIS (l’inverse est possible: quand je range trop, je n'ai plus les choses devant les yeux et je ne retrouve plus rien !).


Nous pourrions continuer ce sujet en comparant les différentes sociétés face au nettoyage : est-ce que des peuples connus vivant dans la nature ont besoin d'autant nettoyer d'éléments matériels ... et spirituellement, que nos sociétés modernes urbanisées hygiénistes ?




36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout